Prières des Saints

 

 

PRIERE DE SAINTE THERESE BENEDICTE 

DE LA CROIX

 

 

Edith Stein, en religion sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix, née le 12 octobre 1891 à Breslau, dans l'Empire allemand, déportée le 2 août 1942, internée au camp d'Auschwitz, dans le territoire polonais occupé par l'Allemagne nazie où elle fut mise à mort le 9 août 1942, est une philosophe et théologienne allemande d'origine juive devenue religieuse carmélite. Elle a été canonisée par le pape Jean-Paul II le 11 octobre 1998.

Née dans une famille juive, elle passe par une phase d'athéisme. Étudiante en philosophie, elle est la première femme à présenter une thèse dans cette discipline en Allemagne, puis continue sa carrière en tant que collaboratrice du philosophe allemand Edmund Husserl, le fondateur de la phénoménologie.

Une longue évolution intellectuelle et spirituelle la conduit au catholicisme auquel elle se convertit en 19211. Elle enseigne alors et donne des conférences en Allemagne, développant une théologie de la femme, ainsi qu'une analyse de la philosophie de Thomas d'Aquin et de la phénoménologie.

Interdite d'enseignement par le régime national-socialiste, elle décide d'entrer au Carmel, où elle devient religieuse sous le nom de Sœur « Thérèse-Bénédicte de la Croix ». Arrêtée par la SS, elle est déportée et meurt « pour son peuple » à Auschwitz. « Philosophe crucifiée »2, elle est déclarée co-patronne de l'Europe par le pape Jean-Paul II le 2 octobre 1999.

 

 

 

 

Dieu notre Père,

Bénis l’esprit humilié de ceux

Qui sont oppressés par la souffrance,

La solitude pesante des âmes profondes,

L’être inquiet des hommes

Et la souffrance qu’une âme

N’ose confier à aucune âme sœur.

Et bénis cette bande d’exaltés ténébreux

Qui ne craignent pas le fantôme de chemins inconnus.

Bénis la détresse des hommes qui meurent en cette heure

Donne-leur, Dieu de bonté, une fin paisible, bienheureuse.

Bénis tous les cœurs ; surtout les [cœurs] affligés, Seigneur,

Aux malades donne soulagement ; aux tourmentés, la paix.

À ceux qui emportent leur amour dans la tombe, apprends-leur à oublier.

Ne laisse aucun cœur dans la peine du péché sur toute la terre.

Bénis ceux qui sont heureux, Seigneur. Garde-les sous Ta protection.

Tu ne m’as pas encore enlevé le vêtement de deuil.

Il pèse parfois lourdement sur mes épaules fatiguées

Mais si Tu donnes la force, alors je le porterai, expiant, jusqu’à la tombe.

Bénis ensuite mon sommeil, le sommeil de tous les morts.

Souviens-toi de la souffrance que Ton Fils endura pour moi dans son angoisse mortelle.

Ton Être plein de miséricorde pour toutes les détresses humaines

Donne à tous les morts le repos dans Ta paix éternelle.

 

 

↑ HAUT DE PAGE ↑


QUI SOMMES-NOUS ? L'INACCEPTABLE ENSEIGNEMENTS PRIERES


Le Groupe de prières
Qui est Saint Michel Archange ?
Evénements
Accueil
Dernière mise à jour
VIA VERITAS ET VITAS

Entre nous
Livre d'or

Dénonciation
Fausses doctrines
N.O.M / Illuminatis
Franc-maçonnerie

Dossier Islam
Islam vidéos
Témoignages


Le latin
Communion des Saints
Padre Pio
Sagesse des Saints
Enseignements
Le démon existe !
L'enfer  
Prophéties

Vidéos enseignements/prières
Autres vidéos


Les prières
Les Exorcismes
Prières de délivrance
Consécrations
Neuvaines
Prières des Saints
Les chapelets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site