Les dessous de la FM

Franc-maçonnerie

QU'EST-CE QUE LA FRANC-MACONNERIE ?

 

"L’ordre secret et fraternel de la franc-maçonnerie", étendu sur l'Empire Britannique, compte aujourd’hui 5 millions de membres ; 3 millions aux Etats-Unis, dont 250,000 maçons noirs de la loge "Prince Hall" (rejetée par beaucoup de loges franc-maçonnes blanches). 

-Quelques maçons la définissent comme "un beau système de moralité voilée dans l'allégorie et illustré par des symboles"... Également comme "la réalisation de Dieu par la pratique de la Fraternité" : atteindre Dieu en ayant de bons rapports avec son voisin...... Elle a été décrite comme "la plus grande, la plus riche, la plus secrète et la plus puissante force privée dans le monde"... Et certainement :   "la plus trompeuse", et  pour le grand public et pour les 3 premiers degrés "d'initiation" : apprenti, compagnon et maître maçon (base des" Loges bleues ")... ceux qui sont introduits sont expressément trompés ! On leur fait croire qu'ils savent quelque chose, alors qu'ils ne savent rien de la vraie maçonnerie... Dans les propres mots d'Albert Pike, dont le livre "Morales et  Dogmes" est la « bible » de la maçonnerie," une partie des symboles sont divulgués à l'initié mais, ce dernier est intentionnellement induit en erreur.

On ne veut pas qu'il les comprenne.

Leur vraie explication est réservée aux érudits, aux princes de la maçonnerie… C'est bien assez pour la plupart de ces maçons de croire que tout est contenu dans les degrés bleus "("Morales et Dogmes ", p.819). 

 

  • Maçonnerie :(Vient du français tailleur de pierre"), débute au 13ème siècle avec " l’Union des Ouvriers" des constructeurs de cathédrales pour s'entraider ; c'était "des travailleurs" ou "de vigoureux maçons", qui se réunissaient en loge. 
  • Franc-maçonnerie : L'histoire de la Franc-maçonnerie peut se diviser en trois périodes : 

 

 

Il a existé tout d'abord une maçonnerie dite opérative, qui ne comportait que des gens du métier de la construction. Dans un deuxième temps, ces loges vont recevoir des hommes étrangers au métier mais de qualité, qui deviendront des « maçons acceptés » Enfin, les loges perdront tout caractère opératif, pour devenir purement spéculatives.

Il convient de rappeler rapidement ce qu'est la « maçonnerie du métier ». Elle est liée à la construction. Il faut noter que, de tous temps, les bâtisseurs ont eu le sentiment de faire œuvre sacrée. Citons, au sujet des bâtisseurs de cathédrales, ces lignes d'Albert Lantoine, historien de la Franc-maçonnerie : 

« Cet art qui consistait à proportionner les diverses parties d'un monument, à dresser des flèches et des clochers audacieux, à courber des voûtes grandioses, sur lesquelles, le son, loin de s'atténuer, prenait une ampleur plus harmonieuse, semblait un art magique. »


Ces « maçons opératifs » se déplaçaient de ville en ville et n'avaient pas de local permanent. Ils utilisaient, pour entreposer leurs outils, se réunir, s'instruire, préparer leur travail ou se détendre, des locaux appelés loges. On les appelait Francs-maçons parce qu'ils n'étaient pas assujettis à un fief. Ils étaient francs, c'est-à-dire libres.

Ces « Francs-maçons opératifs » observaient un certain nombre de règles qui avaient pour but aussi bien de respecter les normes de qualité et de morale, que de préserver les secrets du métier. Leurs obligations comportaient aussi des devoirs de solidarité. C'est cette « Franc- maçonnerie opérative » qui va se transposer en « Franc-maçonnerie spéculative » aux XVIIème et XVIIIème siècles, adoptant les rites et les attributs des religions antiques, des ordres, des sectes, adoptant l’occultisme, et des fraternités chevaleresques à caractère initiatique.

Les obligations des « Francs-maçons opératifs » deviennent une Loi morale ; les outils de la construction deviennent des symboles, et la promotion sociale des ouvriers bâtisseurs se transpose en amélioration morale, spirituelle et matérielle de la société.

Le 24 juin 1717, jour de la Saint-Jean, les membres de quatre loges londoniennes se réunissent et fondent la Grande Loge de Londres, première fédération de loge maçonnique. En 1721, le grand maître de la loge de Londres demande à James Anderson, pasteur de l'église presbytérienne écossaise, de compiler les Old charges (Anciens devoirs) des maçons et de rédiger de nouvelles constitutions.

En 1723, James Anderson publie à Londres les Constitutions of Free-masons. L'implantation par les anglais des loges maçonniques en France se situerait vers 1730, elles y préparèrent et anticipèrent la Révolution et la Terreur.

En 1738, la première obédience française fédération des loges voit le jour. C'est la Grande Loge de France. En 1773 apparaît une obédience rivale, le grand Orient de France.

Si, en 1738, la Grande loge de Londres se proclame Grande loge d'Angleterre, c'est qu'elle compte alors des loges à travers tout le pays, et même dans ses colonies, en Amériques du Nord, au Canada et aux Indes. Les Anglais vont l'exporter jusqu'en Turquie, en Chine et même jusqu'au Nicaragua. Partout en Europe, c'est la contagion avec les pays bas comme le Luxembourg et la Hollande. Sont touchés aussi l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie, la Grèce. La Suisse, tout l'empire de Russie, l'Europe méridionale et notamment, le Portugal.

La franc-maçonnerie compte différents rites et rituels. Au nombre des rites encore en usage aujourd'hui, on trouve d'abord :  

  • le rite écossais ancien et accepté, le plus pratiqué au monde. Né en France au début du 18e siècle, ce rite est composé de trente-trois grades. 
  • le rite écossais rectifié remonte aussi au 18e siècle mais il comprend six degrés. 
  • le rite français dit aussi rite moderne qui a sept degrés définis par le Grand Orient de France en1786. Il a été plusieurs fois modifié. 
  • le rite émulation 
  • le rite d'York, 
  • le rite Misraim 
  • le rite de Memphis

Officiellement, cette société se présente comme une organisation philanthropique, c'est-à-dire, axée sur les bonnes oeuvres et prônant des valeurs justes et morales. Mais, dans les faits, il en est tout autrement.


 

"Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs."

St Mat: 7:15


 

Dans le livre The Lost Keys of Freemasonery, Manly Palmer Hall, 33e degré, révèle que :

"L'ordre maçonnique n'est pas qu'une simple organisation sociale mais elle est composée de tous ceux qui se sont liés ensemble pour apprendre et appliquer les principes du mysticisme et les rituels occultes".

Les francs-maçons sont les druides contemporains écrit Albert Churchward, un franc-maçon du 33e degré. William Hutchinson nous dit que la franc-maçonnerie a emprunté plus de doctrines et de cérémonies aux druides qu'elle n’en a pris ailleurs. (Les druides anciens étaient des prêtres occultes qui adoraient plusieurs dieux, pratiquaient l'astrologie et ultimement, offraient des sacrifices humains.)

Le vrai visage de la franc-maçonnerie n'est révélé qu'aux initiés de hauts niveaux. W. Wilmhurst, un haut dignitaire des Loges, nous écrit dans The masonic initiation, page 42, "Pour ceux qui désirent seulement une organisation sociale agrémentée d'un peu de cérémonial pittoresque et fournissant une occasion de distraction ou de distinction personnelle, la maçonnerie ne sera jamais plus que la formalité qu'elle a toujours été et qu'elle est toujours pour beaucoup. Et, eux-mêmes resteront toujours dans l'ignorance de sa signification, de son but et de ses grands pouvoirs".

 

SYMBOLES MACONNIQUES

 

 

L'EMBLEME 

- Le compas et l’équerre  formant le triangle de Dieu, avec la lettre "G" au centre, ou "l’œil" de Dieu... Ou au sommet d'une Bible ouverte.

- Ils sont les 3 joyaux indispensables d'une Loge, représentant  "l'égalité, la liberté et la fraternité".                    

- "Le compas" est l'élément masculin, représentent la solidarité en faisant un cercle;

- "l’équerre", l'élément féminin, représente la justice.

 

Les 5 points "de camaraderie", symbolique :

 

-"Pied à pied" : aller aider votre frère.

-"Genou à genou" : Priez pour votre frère.

-"Sein à sein" : Tenez les secrets.

-"Main dans le dos" : Aidez votre frère tombé et justifiez son caractère dans son dos, aussi bien qu'avant son visage.

-"Bouche à oreille" : Chuchotez le bon conseil. 

 

LE TRIANGLE


Le triangle avec une pointe en haut est le symbole de SET (ou SUT). En Inde, le triangle est le sigle des disciples de Shiva et ils le portent sur leurs fronts.

SET est le dieu de la destruction pour les Hindous. Dans la bible satanique SET et SHIVA sont d'autres noms pour Satan. Helena Petrovna Blavatsky* affirme que Shiva Baal Moloch et Saturne sont identique. 

 

 


L'HEXAGRAMME

L'hexagramme, l'étoile à six pointes est un très ancien symbole et un des plus puissants pour les sorcières, les sorciers et les magiciens. On le trouve au front du génie de la Place de la Bastille à Paris, qui se trouve également sur les anciennes pièces de 10 francs…

L'hexagramme est utilisé en magie, en sorcellerie, en occultisme et pour faire l'horoscope du zodiaque. Ce symbole possèderait des forces mystérieuses.

Les sorciers croient qu'il représente l'identité symbolique d'une famille spécifique de démons appelés "trud". Ils l'utilisent dans des cérémonies, soit pour appeler des démons, soit pour les éloigner.

Le mot Hex, sert à verser une malédiction, un sort sur quelqu'un. Il tient son origine de ce symbole.

 

 

LE PENTAGRAMME


Le pentagramme, l'étoile a cinq branches, est le plus familier et le plus évident symbole occulte du nouvel-age. Le pentagramme est connu universellement comme le signe du diable parmi les satanistes. En revanche, le Nouvel-Age cherche encore à le présenter comme un symbole de bien de la magie blanche, symbole rempli de puissance para naturelle.

Le pentagramme avec son évidente signification occulte à été pendant des siècles l'un des signes préféré et favori des sociétés secrètes. Aujourd'hui, nous le retrouvons en affiche dans les loges maçonniques. Le pentagramme a une place d'honneur et de prééminence dans le temple mormon de Salt Lake City.

Les prêtres celtiques l'appelaient "le pied de la sorcière". Au moyen-âge, il est devenu populaire en Angleterre et ailleurs en Europe comme étant "la croix du lutin", le signe du diable, l'étoile du sorcier et le sceau de Salomon. Rudolf Koch, un expert en symbolisme, nous dit que dans les temps anciens, le pentagramme servait de charme magique parmi les gens de Babylone. Il était aussi utilisé parmi les Babyloniens pour la guérison et comme support médiumnique pour apporter la bonne fortune.

Gary Jenning's dans son livre "Black magic, white magic" nous révèle que le plus puissant et respecté de tous les symboles magiques est le pentagramme. Lorsque dessiné avec une pointe en bas, ce signe représente Satan et il est alors utilisé pour invoquer les esprits du mal. Lorsque dessiné avec une pointe en haut, ce symbole est utilisé pour la magie blanche.

Henry L. Stillson et William J. Hughan dans "History of freemasonery and concordant orders", nous décrit le pentagramme comme ceci: "Cette étoile représente Dieu, tout ce qui est pur, vertueux et bien, quand elle est représentée avec une pointe en haut. Mais lorsqu'elle est représentée avec une pointe vers le bas, elle représente le mal et tout ce qui est opposé au bien, à la pureté et aux vertus. En fait, il représente le bouc de Mendes (Satan)". Plus loin, dans ce livre, il nous explique que le saint et mystérieux pentagramme est appelé dans les écoles gnostiques, l'étoile flamboyante (the blazing star).

Dans "The questions of freemasonery", on apprend que le pentagramme inversé à l'intérieur d'un cercle est la plus haute forme d'expression satanique représentant Baphomet, le dieu de Mendes ou l'incarnation de Lucifer comme dieu. Ce même Baphomet fut introduit chez les moines Templiers français, découverte qui donna au roi Philippe le Bel un motif suffisant pour les anéantir…

 


L'OEIL QUI VOIT TOUT


Les bibles issues du Nouvel-Age et leurs dirigeants nous enseignent que l’œil qui voit tout est l’œil d'Horus ou celui de Shiva. Shiva est l'équivalent hindou d'Horus, le dieu soleil égyptien.

 

Qu'est-ce que :

  • La chambre de méditation des États-Unis
  • Le grand sceau de États-Unis
  • Les pyramides égyptiennes
  • La chambre de prière dans la capitale des États-Unis
  • Le "Temple of Understanding"

Ont en commun ? 

Réponse : L’œil qui voit tout !

 

L’œil qui voit tout, en fait, représente l'unité, une unité qui est incluse dans la sorcellerie du satanisme, de l'hindouisme, du shintoïsme, du bouddhisme et de beaucoup d'autres cultes aussi bizarres qu'étranges.

The Keys of Enoch, page 508, une des principales bibles du Nouvel-Age, enseigne à ses adeptes que leur troisième oeil se connecte magiquement avec les entités extra-dimensionnelles. Elle déclare que du ciel, de sages entités " surveillent la création " à travers l’œil du Père de la création et l’œil d'Horus. (s'il fallait encore faire la corrélation entre new-age et satanisme...)

Texe Marrs dans "Mystery Mark of the New-Age", à la page 103, nous informe que le département du trésor américain dans une lettre, lui communiquait que ce symbole prenait son origine de fait, en Égypte. De plus, le comité formé au 18e siècle pour le design du sceau arborant le dollar américain, lequel incluait Benjamin Franklin, voulait essayer de représenter la nouvelle nation des États-Unis en tant que successeur de l'ancienne culture et du gouvernement égyptien antique.

* HP Blavatsky est l'une des fondatrices du "nouvel âge" = secte new-age dont toutes les autres ramifications actuelles s'inspirent

 

 

A suivre...

↑ HAUT DE PAGE ↑


QUI SOMMES-NOUS ? L'INACCEPTABLE ENSEIGNEMENTS PRIERES


Le Groupe de prières
Qui est Saint Michel Archange ?
Evénements
Accueil
Dernière mise à jour
VIA VERITAS ET VITAS

Entre nous
Livre d'or

Dénonciation
Fausses doctrines
N.O.M / Illuminatis
Franc-maçonnerie

Dossier Islam
Islam vidéos
Témoignages


Le latin
Communion des Saints
Padre Pio
Sagesse des Saints
Enseignements
Le démon existe !
L'enfer  
Prophéties

Vidéos enseignements/prières
Autres vidéos


Les prières
Les Exorcismes
Prières de délivrance
Consécrations
Neuvaines
Prières des Saints
Les chapelets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site