Miracle de Garabandal

 

 

MIRACLE DE L'HOSTIE A GARABANDAL

 

 

À Garabandal, en Espagne, eurent lieu de 1961 à 1965 de nombreuses apparitions mariales.

 


LE 18 JUIN 196l

...C'est dimanche. Au bas de la "Calleja", - un chemin de rocaille qui mène du village au bosquet des pins -jouaient quatre fillettes. Il est 8 h 30 du soir. Soudain elles entendirent comme un roulement de tonnerre ; puis un ange lumineux apparut d'abord à Conchita, et aussitôt après à Mari-Loli, Jacinta et Mari-Cruz. L'ange ne leur dit rien et disparut peu après. 

Il reviendra ainsi une dizaine de fois, jusqu'au samedi 1er juillet. Ce jour-là, l'ange leur parla pour la première fois. "Savez-vous pourquoi je suis venu ? C'est pour vous annoncer que demain dimanche, la Vierge Marie vous apparaîtra sous le vocable de Notre Dame du Carmel". Qui était cet Ange ? Il révélera bientôt son identité aux fillettes. C'était l'Archange St Michel. Sa mission, jusqu'ici, était de préparer ces enfants à la venue de Notre Dame. Il sera aussi plus tard son Messager et surtout le ministre extraordinaire de l'Eucharistie pour apporter la sainte Communion aux Voyantes.


Les quatre voyantes recevaient régulièrement la communion de manière invisible, de la main de l'Ange. Or, le 22 juin 1962, celui-ci déclara à Concita GONZALES :


"Je vais faire un miracle, non pas moi, mais Dieu, par mon intermédiaire et le tien. Lorsque je te donnerai la sainte Communion, on verra l'hostie sur ta langue."

 
Surprise et déçue par ce qu'elle appelait un petit miracle, la jeune fille apprit par une locution intérieure qu'il se déroulerait le mercredi 18 juillet suivant, fête patronale de la paroisse.

 
Á cette date, dans la soirée, Concita sortit dans la rue, tomba à genoux en extase, ouvrit la bouche et sortit la langue pour communier. Á la lumière des lampes électriques et devant de nombreux témoins dont le docteur CAUX, médecin français de Paris, une hostie blanche devint visible sur la langue et put même être photographiée.


Certains crurent, d'autres eurent des doutes sur ce qu'on a appelé "Le Miracle de l'Hostie".


Les témoins ont nettement vu la bouche ouverte et vide de Concita ; de plus, la position de communiante de la jeune fille n'a rien à voir avec celle des prestidigitateurs qui, avec leur main fermée, tirent (ou font semblant de tirer) des objets de leur bouche, également fermée. Il s'agirait d'une supercherie sacrilège, en contradiction totale avec la foi et la dévotion dont firent preuve les voyantes pendant ces quatre années. "Le Miracle de l'Hostie" n'a eu lieu qu'une seule fois et fut annoncé à l'avance.


Source: R.P. Eusebio Garcia de Pesquera, GARABANDAL, faits et dates, Editions Résiac, 1996,

 

L’Avertissement :Dans une lettre du 2 juin 1965, Conchita écrivit: "Le 1er janvier, la Sainte Vierge m'a dit que l'Avertissement serait accordé avant le Miracle, afin que le monde puisse s'amender. L'Avertissement, comme le Châtiment lui aussi annoncé, est quelque chose de très redoutable pour les bons comme pour les méchants. Il rapprochera les bons de Dieu et il avertira les méchants que nous approchons de la fin d'un temps et que ces avertissements sont les derniers. Il y aurait plus à dire, mais ne peut l'être dans une lettre. Personne ne peut l'empêcher d'arriver. Il est certain; mais je ne connais rien de sa date ni du jour".  Dans une apparition à Mari-Loli, l'année de cet Avertissement lui fut révélée; mais elle se sent obligée de ne pas la divulguer. 


Le Châtiment : En juillet 1962, Notre Dame montra à Conchita, Mari-Loli et Jacinta, une vision du châtiment conditionnel. Les voyantes crièrent de terreur à cette vision et demandèrent à la Vierge que soient épargnés les petits enfants. Elle leur dit qu'il serait conditionné par l'accueil que l'humanité ferait aux Messages donnés au cours de ses apparitions. Le châtiment n'est mentionné que brièvement par Conchita dans son "Journal". Dans une note donnée à Francisco Sanchez Ventura, elle en parle ainsi.

"Le Châtiment est conditionnel: il dépend de si oui ou non l'humanité reçoit les Messages de la Vierge et le Miracle. S'il devait arriver, je sais en quoi il consisterait, car la Sainte Vierge m'en a parlé; mais il ne m'est pas permis de le dire. De plus, j'ai vu le châtiment. Je peux vous assurer que s'il arrive, ce sera pire que d'être enveloppé de feu. Je ne sais pas combien de temps s'écoulera entre le Miracle et le Châtiment".

 

 

 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

↑ HAUT DE PAGE ↑


QUI SOMMES-NOUS ? L'INACCEPTABLE ENSEIGNEMENTS PRIERES


Le Groupe de prières
Qui est Saint Michel Archange ?
Evénements
Accueil
Dernière mise à jour
VIA VERITAS ET VITAS

Entre nous
Livre d'or

Dénonciation
Fausses doctrines
N.O.M / Illuminatis
Franc-maçonnerie

Dossier Islam
Islam vidéos
Témoignages


Le latin
Communion des Saints
Padre Pio
Sagesse des Saints
Enseignements
Le démon existe !
L'enfer  
Prophéties

Vidéos enseignements/prières
Autres vidéos


Les prières
Les Exorcismes
Prières de délivrance
Consécrations
Neuvaines
Prières des Saints
Les chapelets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site