Miracle à Naju

 

MIRACLE EUCHARISTIQUE A NAJU

barre


 

Corée du Sud (La bouche de Julia Kim après avoir reçu la communion.)

 

 (Catholique ukrainienne) - Administrateur apostolique - Bureau de la Chancellerie

Naju, Corée du Sud, le 22 septembre 1995

Déclaration sous la foi du serment des témoins de la transformation miraculeuse de l’Hostie et du Vin consacrés en chair palpitante et en sang lorsque Julia Kim a reçu la Sainte Communion au cours de la Célébration Eucharistique durant une Messe en plein air célébrée à l’extérieur de Naju, le 22 septembre 1995 à 17h.

Lettre de Mgr Roman Danulak:

Je soussigné, Mgr Roman Danylak, administrateur apostolique de l’Éparchie de Toronto pour les catholiques ukrainiens de Toronto, Canada, et évêque titulaire de Nyssa, déclare solennellement par la présente avoir concélébré la Divine Liturgie, ou Sainte Messe, le vendredi 22 septembre 1995, à 17 h, avec le R. P. Aloysius Chang, prêtre paroissial de l’Archidiocèse de Kwangju, Corée, que j’avais invité à m’accompagner durant ma visite en Corée, et le R. P. Joseph Peter Finn, prêtre retraité du diocèse de London, Canada.  La célébration a eu lieu en plein air sur les lieux où, avec la grâce de Dieu, une église doit être érigée en l’honneur de la Très Sainte Vierge Marie et Mère de Dieu .

Après la liturgie de la Parole, j’ai prononcé moi-même une brève homélie.  J’ai administré avec le père Chang, après la Communion des prêtres, la Sainte Communion sous les deux espèces à Julia Kim et à onze autres communiants.  Au cours de la distribution de la Sainte Communion aux autres personnes présentes, j’ai soudain entendu les sanglots d’une femme qui assistait à la Messe.  La Sainte Hostie que Julia avait reçue s’était changée en chair vivante et en sang.   Le père Joseph Finn, resté à l’autel durant la Communion des fidèles, observait Julia ;  il a remarqué qu’au moment où il s’est tourné pour l’observer, il a vu disparaître le bord blanc de l’hostie qui a pris la substance d’une chair vivante.  Je suis retourné vers Julia avec le père Chang.  L’hostie s’était changée en chair vivante d’un rouge foncé et elle saignait.  Après la Messe, Julia nous a expliqué qu’elle avait senti la Chair Divine prendre une consistance épaisse et que le sang coulait en plus grande abondance qu’au cours des précédents miracles.  Nous sommes restés en silence et en prière.  Toutes les personnes présentes ont pu voir et vénérer l’Hostie miraculeuse.  Après un certain temps, j’ai demandé à Julia d’avaler et de consommer l’hostie. Julia nous a par la suite confié que l’Hostie était devenue grosse et charnue, et qu’elle avait eu quelque difficulté à la consommer.

Elle a conservé un moment le goût du sang dans sa bouche.  J’ai demandé qu’on lui apporte un verre d’eau de la source miraculeuse qui coule près de l’endroit.  En buvant, ses doigts ont touché ses lèvres et on pouvait voir une trace de sang sur un doigt.  Elle a rincé son doigt dans l’eau avant de la boire.

En témoignage de quoi j’appose ma signature accompagnée de celle de toutes les personnes présentes.
Naju, ce 22e jour de septembre 1995

(Signé)
Roman Danylak, évêque titulaire de Nyssa,
Administrateur apostolique, Éparchie de Toronto, Canada
Joseph P. Finn, Saint Peter’s Cathedral Basilica,
London (Ontario), Canada.
Aloysus Chang,
prêtre de l’archidiocèse de Kwangju.
(Signatures coréennes d’autres personnes présentes)
Raphael Song, Vivianna Cho, Ru Bi No Pork, Bi To Hna.

P.-S. : Après la Messe et l’action de grâce, une des femmes présentes, Michaeline, de Tejan, a témoigné qu’elle avait été miraculeusement guérie au cours de la Consécration.  Elle éprouvait depuis une dizaine de jours des douleurs intenses au dos et à l’épaule.  Elle devait subir un examen à l’hôpital le lundi suivant.  C’est elle qui s’est mise à sangloter lorsqu’elle a vu les joues de Julia faire des succions après avoir reçu l’hostie et bu le vin.  Michaeline s’était rendu compte que l’hostie se transformait dans la bouche de Julia.

(Signé) Roman Danylak

 

Le douzième miracle eucharistique a eu lieu au Vatican, le 31 octobre 1995, au cours d’une Messe privée célébrée par le Pape Jean-Paul II.  Étaient présents Mgr Nam Ik Paik, Julio, mari de Julia, Rose, sa fille et Raphael, un séminariste. Il y avait aussi plusieurs autorités de l’Église et quelques invités venus de France.             

Durant la Messe, la voyante et ses compagnons ont été autorisés à chanter des cantiques en coréen.  Au moment de la Communion, l’Hostie consacrée que le Saint Père a déposée sur la langue de Julia est devenue substance visible du Corps et du Sang de Notre-Seigneur.

 

Julia Kim et Jean-Paul II au Vatican

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

↑ HAUT DE PAGE ↑


QUI SOMMES-NOUS ? L'INACCEPTABLE ENSEIGNEMENTS PRIERES


Le Groupe de prières
Qui est Saint Michel Archange ?
Evénements
Accueil
Dernière mise à jour
VIA VERITAS ET VITAS

Entre nous
Livre d'or

Dénonciation
Fausses doctrines
N.O.M / Illuminatis
Franc-maçonnerie

Dossier Islam
Islam vidéos
Témoignages


Le latin
Communion des Saints
Padre Pio
Sagesse des Saints
Enseignements
Le démon existe !
L'enfer  
Prophéties

Vidéos enseignements/prières
Autres vidéos


Les prières
Les Exorcismes
Prières de délivrance
Consécrations
Neuvaines
Prières des Saints
Les chapelets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site