Mahomet et le Paraclet

 

 

 

barre

 

 

"Jésus a annoncé la venue de Mahomet quand il a promis le Paraclet"

 


 

Le Coran, sourate le Rang (n° 61), verset 6:

«  Et quand Jésus, fils de Marie dit: "O Enfants d'Israël, je suis vraiment leMessager de Dieu envoyé à vous (1), confirmateur de ce qui, dans la Thora, estantérieur à moi, et annonciateur d'un Messager après moi, dont le nom sera"Ahmad" .Puis quand Jésus vint à eux avec des preuves évidentes, il dirent:"c'est là une magie manifeste »




Bien que le coran affirme que la Bible a été "falsifiée" par les juifs et les chrétiens eux-mêmes (coran, 2:75), cela ne les empêche pas de justifier par ces mêmes livres faslifiés (Thora et Evangile), la venue de Mahomet. Ainsi nous lisons fréquemment sur les forums de la part de commentateurs musulmans, que Jésus Lui-Même aurait annoncé la venue de Mahomet lorsqu'IL promît celle du Paraclet.

 

 

 

 

Quel que soit le mot grec auquel on le fait remonter, le mot « Paraclet », ne peut s’appliquer qu’à Muhammad.  En effet, il peut venir de « Paracletos » qui signifie «intercesseur » dont l’équivalent arabe, « Shafi », est l’un des surnoms du Prophète : on sait que celui-là sera le Jour du Jugement, l’intercesseur des croyants auprès duTrès-Haut. Paraclet peut également venir de « Paraclitos » qui signifie le « Loué »,surnom qui s’applique également à Muhammad, son équivalent en Arabe étant « Ahmad» (mentionné dans le verset coranique ci-dessus).

 

Nous voyons bien ici, que même cette traduction sur laquelle s'appuie ce musulman, parle d'un "ESPRIT", même si ce mot  est suivi de "le saint", ça n'est ici que pour qualifier cet "esprit", formulation qui fut ensuite traduite par "l'Esprit Saint". Toutefois, même si l'on admettait cette théorie, elle  n'est cependant  acceptable qu'à partir du moment où l'on reconnaît en Mahomet, un prophète de Dieu tel que défini par l'islam, et que l'on veut bien l'identifier à un "intercesseur" ou un "Loué"...ces fameux surnoms dont le prophète aurait été affublé.

Encore une fois, nous voyons bien que Mahomet ne peut être le "Paraclet", mais alors que les musulmans ont la démonstration de leur erreur, cela ne les empêche pas d'y persister, en déclarant que le Saint Esprit n'est pas le Paraclet puisque ce dernier est supposé utiliser les atouts du corps humain tels que la parole ou l'ouïe.... ce qui démontre une fois encore la faiblesse spirituelle de l'islam, mais aussi et surtout sa nature contradictoire, puisqu'il ne peut pas même envisager que l'Esprit de Dieu puisse se manifester en l'homme, alors qu'il est supposé l'avoir fait avec Mahomet !

Quoi qu'il en soit, les musulmans affirment donc, bille en tête que le Paraclet serait Mahomet, qui aurait été envoyé par Jésus.

 

Pour appuyer leur affirmation, ils utilisent donc le verset suivant de l'Evangile 

 

 

« Jésus leur dit: "Toutefois, je vous dis  la vérité, il vous est avantageux que je m'en aille; car si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas à vous et sije m'en vais, je vous l'enverrai. J'aurai encore plusieurs choses à vous dire; mais elles sont au-dessus de votre portée. Mais quand celui-là (le Paraclet) sera venu, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et vous annoncera les choses à venir. C'est lui qui me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera " ».

St Jn : 16.13-14

 

Un chrétien ne connaissant pas vraiment les écritures, pourrait ainsi se trouver fort embarrassé pour répondre à cet argument si apprécié des musulmans et ne savoir comment répondre. Mais il suffira de consulter l'intégralité de ce passage de l'Evangile pour très vite constater que la partie susceptible de rendre fragile cet argument, est soigneusement occultée.

 

Ainsi nous lisons avant le verset 13 ceci 


 

Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;  le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.

St Jn : 16.7-13

 

On lit donc bien ici que Jésus dit explicitement que les hommes vivent dans le péché parce qu'ils ne croient pas en LUI ! Hors, les musulmans ne croient pas en Jésus, Yassouah, (Dieu sauve), mais honorent un certain "Issa" dont le nom de veut rien dire, un prophète ne servant que faire-valoir à Mahomet, n'ayant rien accompli et ayant brillamment terminé son ministère en faisant condamner un innocent à sa place à mourir sur la Croix !

 

Mais ce que les musulmans oublient de mentionner, ce sont les versets suivant où Jésus annonce la venue du Paraclet et qui disqualifie d'office Mahomet 


 

 "Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, ET VOUS RAPPELLERA TOUT CE QUE JE VOUS AI DIT."

St Jn:14.26


Non seulement Mahomet n'a rien enseigné, sinon à mépriser, réduire en esclavage et assassiner les non-musulmans, mais il n'a strictement rien "rappelé ce que Jésus a dit", il a même enseigné exactement le contraire !


barre


"l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous".

St Jn:14.17


Le Paraclet, le Consolateur, est l'ESPRIT DE DIEU, comment Mahomet qui n'était pas un esprit, pouvait-il bien correspondre à ces paroles ? Le monde l'a bel et bien "reçu", "vu" et "connu" ! (à son plus grand damne hélas) "Hors, vous (les apôtres), vous le connaissez " ET NON!!! les apôtres ne pouvaient connaître Muhammad et encore moins l'avoir en eux.


 

Encore une fois, le "Consolateur", qui est le Paraclet, l'Esprit Saint, EST DEJA VENU, le jour de la Pentecôte, et ce plus de 400 ans AVANT la naissance de Mahomet. Jésus a annoncé la descente de l'Esprit Saint sur Ses apôtres.

 

 

Mais naturellement, il existe pour les musulmans, une foule de raisons pour lesquelles, Jésus ne pouvait parler du Paraclet, qu'Il aurait déjà envoyé lorsqu'il souffla sur ses apôtres, au moment de leur léguer leur ministère dans le Sacrement de Pénitence. Est alors cité :

 

 

" Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et leur dit : "Recevez l’Esprit Saint ;  Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus."

St Jn : 20.22-23

 

Hors, ici, Jésus en "soufflant" sur Ses apôtres, les investit de l'Esprit Saint qui leur permettra EN SON NOM, de pardonner les péchés. Il s'agit du ministère des prêtres donné par le Christ Lui-Même, Son pouvoir et non l'Esprit Saint de la Pentecôte qui Lui, ne descendra qu'après la mort, la Résurrection et l'Ascension du Christ et qui contient ses Sept Dons. Par ailleurs, au moment où Il prononce ces paroles (St Jn:20.22-23), Jésus n'est pas encore "parti". En effet, Il dit aussi très clairement en St Jn:16.7 qu'IL lui faut d'abord s'en aller, afin qu'IL puisse envoyer le Consolateur aux apôtres.

Hélas, nous sommes confrontés à la nature stérile du dialogue "islamo-chrétien", de par la contradiction même de la doctrine islamique mais aussi, de par sa fermeture à tout argument émanant de la doctrine chrétienne, cette dernière étant faussée puisque basées sur des écrits supposément "falsifiés". Le chemin que prend l'argumentation réciproque ne peut que conduire à un cul-de-sac car lorsque l'islam utilise la Bible pour se justifier, il s'agit d'une Bible fictive, virtuelle, dont personne n'a jamais entendu parler et dont il ne reste strictement rien d'un point de vue archéologique. C'est pourquoi les musulmans sont dans l'incapacité même d'en citer un seul passage ou même d'apporter la preuve de cette falsification, l'original étant de fait, inexistant. Ils se réfèrent donc au coran pour asseoir leur autorité argumentaire, la boucle est bouclée, et le cercle vicieux inévitable.

 

ACCUEIL DOSSIER ISLAM RETOUR FAQ

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

↑ HAUT DE PAGE ↑


QUI SOMMES-NOUS ? L'INACCEPTABLE ENSEIGNEMENTS PRIERES


Le Groupe de prières
Qui est Saint Michel Archange ?
Evénements
Accueil
Dernière mise à jour
VIA VERITAS ET VITAS

Entre nous
Livre d'or

Dénonciation
Fausses doctrines
N.O.M / Illuminatis
Franc-maçonnerie

Dossier Islam
Islam vidéos
Témoignages


Le latin
Communion des Saints
Padre Pio
Sagesse des Saints
Enseignements
Le démon existe !
L'enfer  
Prophéties

Vidéos enseignements/prières
Autres vidéos


Les prières
Les Exorcismes
Prières de délivrance
Consécrations
Neuvaines
Prières des Saints
Les chapelets

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site